Modern Agile – Part 2 – Rendre les gens « awesome »

Un peu de sémantique

Dans sa version originale, le premier principe du Modern Agile est « Make People Awesome ». Dans le Modern Agile, le mot « awesome » a une signification particulière, qui regroupe plusieurs notions. C’est pourquoi, je trouve cela trop réducteur de le traduire en un mot. Je vous propose donc de traduire ce principe en « Rendre les gens awesome ».

Dans cet article, Joshua Kerievsky détaille les subtilités qui se cachent derrière ces trois mots qui composent le premier principe. Il a ensuite tout résumé en un dessin :

Commençons par éclaircir le mot « awesome ». Voici l’ensemble de sa signification :

  • « Epic » : c’est quelque chose d’épique, d’impressionnant
  • « awe-inspiring » : pour devenir « awesome » ou pour créer un produit « awesome », il faut savoir prendre des risques. Prendre ses risques est également inspirant, challengeant.
  • « B.H.A.G (Big Hairy Audacious Goal) » :  rechercher à être « awesome », c’est rechercher à atteindre un Objectif Grisant Réellement Enorme (O.G.R.E).

Le principe « Make People Awesome » s’adresse donc aux personnes (« makers ») qui vont créer (« make ») des choses  afin d’aider d’autres personnes (« people ») à devenir « awesome ».

Ces choses peuvent être des produits, des services ou des expériences.

Les « makers » ne sont pas forcés (« don’t coerce ») à rendre service aux « people ». Les « makers » agissent de leur plein gré, dans l’espoir sincère de faciliter la vie aux « people », et dans l’espoir que ces « people » vont apprécier sincèrement leur initiative.

Les « people » sont toutes les personnes qui font partie de l’écosystème de l’entreprise. Cela comprend les personnes qui utilisent, fabriquent, achètent ou financent les produits ou services de l’entreprise.

Description

Le Modern Agile indique que nous ne sommes pas ici pour fabriquer un produit excellent, mais plutôt pour rendre nos clients « awesome » quoi qu’ils fassent avec nos produits ou nos services. Cela implique de déterminer ce qui les dérange, d’apporter les changements essentiels pour y remédier,  et de les aider à obtenir des résultats grisants. Devenus des clients « awesome » grâce à notre produit, ils deviendront des promoteurs naturels. C’est ce qui va permettre à l’entreprise de prospérer. Mais que se passe-t-il si vous êtes déterminés à rendre vos clients « awesome » alors que votre personnel a des conditions de travail misérables? Ça ne sera pas efficace. Pour faire de son mieux, votre personnel a également besoin qu’on lui permette d’être « awesome ». Votre entreprise a besoin que toutes les personnes qui font partie de son écosystème rentre dans un cercle vertueux ou chacun contribue à rendre l’autre « awesome ».

Références :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.